Le parchemin de Nyogtha

Aides de jeu, partage d'idées et scénarios sur le jeu de rôle dans un univers médiéval fantastique

Hey there! Thanks for dropping by Theme Preview! Take a look around
and grab the RSS feed to stay updated. See you around!

Après les outils  pour crocheter ouvrir et désamorcer,  d’autres idées en vrac :

 

 

 

 

Une fausse bague, ornée d’une perle creuse reliée à une petite poire de peau (idéalement une petite vessie animale) remplie de poudre de pavot.
Idéale pour aveugler et asphyxier rapidement une victime.

 

 

 

 

Boite métallique entièrement recouverte de serrures conçue pour l’entrainement des voleurs. Les plus confirmés rivalisent de rapidité pour tout crocheter et tiennent souvent paris sur cet exercice. Pour corser le tout, certaines serrures peuvent être piégées. Autre intérêt de l’objet : il permet de stocker quelques objets puisque c’est réellement un coffre (60 x 60 cm).

 

 

 

 

 

Camouflé en bambou dans lequel on a coulé du métal. Ce pied de biche discret est aussi une très bonne arme… Surprise garantie (c’est l’inverse de la chanson… je tape avec des bambous) !  Il faut toutefois couler à nouveau le métal dans un nouveau bambou après chaque utilisation intensive.

 

 

 

 

 

Idéales pour grimper aux arbres voire même escalader certains murs, les griffes d’Hyppo peuvent également se substituer à une arme lorsqu’on est pris au dépourvu. Certains voleurs, utilisent les griffes pour opérer un marquage des lieux pour eux même ou pour leurs confrères. Il est en effet, facile d’obtenir tout un tas de symboles en jouant sur l’inclinaison des griffes, sur le sens de la griffure, sur l’usage des deux griffes ou d’une seule, …

 

 

 

 

Bien utile pour recueillir les empreintes de clé, de sceau, de médaille ou autre élément.

 

 

 

 

 

Il s’agit d’oeufs évidés, remplis de poudre fumigène (phosphore) ou hallucinogène (champignons). Les trous qui ont servi à évider les oeufs sont ensuite rebouchés à la résine ou au blanc d’oeuf.

 

 

 

 

Confectionné dans un cuir très léger, le gilet d’argousin se porte discrètement sous les vêtements. Permet de dissimuler quelques outils dans la poche ventrale et le butin par exemple, dans les pochettes attenantes.

 

 

 

 

 

La cotte de lames est une armure de cuir renforcé, avec des lames amovibles et tranchantes en guise d’épaulettes. Ce sont de bonnes armes de jet, parfaitement équilibrées. Leur portée n’est pas grande (5 mètres) mais cela suffit pour se sortir d’un mauvais pas. Le port de cette armure requiert un peu d’habitude, il est facile de se blesser si l’on ne proscrit pas certains gestes… A éviter pour une mission où le silence est primordial parce que les lames émettent également un léger cliquetis lorsqu’on se déplace.

 

 

 

 

 

 

Le bracelet de Kurgan s’apparente à un bracelet de force ordinaire, forgé dans un métal sans grande valeur et clouté. Un mécanisme de votre choix permettra de dégager vivement une lame épaisse et puissante, souvent enduite de poison.

 

Merci Jacko pour ta contribution à cet article !

 

Article(s) conseillé(s)

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply